Résumé détaillé d’un sac de billes

Chapitre 1:

En 1941, la France est occupée par les forces allemandes. Alors âgé de 10 ans, Joseph est le cadet d’une fratrie de cinq enfants (Rosette, Albert, Henri, Maurice et donc Joseph).

Chapitre 2:

Chaque membre de la famille se voit obligé d’arborer sur son torse la fameuse étoile jaune. Joseph, encore scolarisé, subit les moqueries de ses camarades.

Chapitre 3:

Au cours d’une récréation, le jeune parisien échange son étoile jaune avec un copain de classe, contre un sac de billes. Début 1942, les parents de Joseph, sentant la famille en danger, organisent la fuite de la famille vers Menton, en zone libre, où Albert et Henri résident déjà.

Chapitre 4:

Maurice, très proche de son plus jeune frère, s’embarque avec lui vers Dax, alors que leurs parents règlent leurs affaires avant de les rejoindre. Commence alors un long périple vers le sud pour les deux frères, qui vont connaître quelques difficultés à gagner la zone libre.

Chapitre 5:

Joseph et Maurice parviennent à passer la ligne de démarcation à Hagetmau, où l’aîné en profite pour faire passer une quarantaine d’autres personnes, récoltant ainsi 20000 francs.

Chapitre 6:

Grâce à cette somme, les deux jeunes hommes parviennent à rejoindre Marseille, puis enfin Menton, malgré les nombreuses embûches qui parsèment leur parcours. Ils y retrouvent leurs deux aînés, qui y tiennent un salon de coiffure, comme jadis leur père à Paris. Quelques mois plus tard, les parents sont arrêtés à Pau, puis libérés grâce à l’intervention d’Henri.

Chapitre 7:

La famille se retrouve enfin au complet à Nice dès septembre 1942, date à laquelle les enfants effectueront leur rentrée scolaire. Les Joffo jouissent alors d’un certain répit, puisque les soldats italiens, qui occupent la zone, n’adhèrent pas à la politique nazie et ne pratiquent pas d’arrestations de juifs. Maurice et Joseph sympathisent même avec certains de ces soldats et mènent avec eux divers petits trafics.

Chapitre 8:

Mais le répit est de courte durée puisqu’en septembre 1943, alors que les alliés progressent sur le front, l’Italie annonce sa capitulation. Si l’Italie du Sud poursuit les combats aux côtés des alliés, l’Allemagne reprend seule le contrôle de la zone libre. Après une année scolaire complète à Nice, la famille est donc amenée à fuir encore une fois. Maurice et Joseph sont à nouveau séparés de leurs parents, puisqu’ils sont envoyés dans un camp pour la jeunesse à Golfe-Juan, tandis que les parents se terrent à Nice. De passage dans cette dernière ville, les deux frères sont arrêtés et remis à la Gestapo.

Chapitre 9:

Niant qu’ils sont juifs, comme leurs parents leur avaient ordonné, Maurice et Joseph sont enfermés au quartier général niçois de la Gestapo. Alors même que l’armée allemande peine sur le front et connaît de cinglantes défaites, les officiers nazis interrogent les deux frères durant de longues semaines. Ils laissent finalement Maurice quitter sa cellule, afin que ce dernier puisse aller chercher les passeports catholiques des deux frères, qu’il prétend posséder. Il reçoit l’aide du curé de la Buffa, qui lui fournit les fameux passeports et plaide en faveur des deux garçons, tout comme monseigneur Rémond, archevêque de Nice.

Chapitre 10:

Maurice et Joseph sont alors libérés et regagnent Golfe-Juan, mais sont amenés à fuir de nouveau. Leur père est arrêté entre les mois de septembre et octobre 1943 par la Gestapo et conduit auprès de la Gestapo, mettant en péril l’alibi de ses fils. Ceux-ci reprennent alors la route, alors que leur père est déporté.

En octobre 1943, la famille est dispersée dans toute la France. Maurice et Joseph rejoignent leur sœur et son mari à Ainay-le-Vieil, puis Albert, Henri et leur mère à Aix-les-Bains.

Chapitre 11:

Ils se rendent alors dans le village de R., et tentent de mener une vie normale. Maurice est employé à l’hôtel de Commerce tandis que Joseph est employé comme coursier et hébergé par le libraire du village. Amoureux de la fille de celui-ci, Françoise, le jeune Joseph tentera d’empêcher son arrestation lors de la libération, sans succès. Amené à reprendre la librairie du village, Joseph décide, suite à la libération de Paris, de rejoindre la capitale pour y retrouver sa famille. Il rencontre en chemin des résistants français qui le laissent passer. Il regagne alors le salon de son père où il retrouve Albert, Henri et sa mère. Son père manquant à l’appel, il comprend que celui-ci n’est pas revenu de déportation et qu’il ne le reverra plus. Seul son frère Maurice les rejoindra quelques jours plus tard.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • un sac de billes résumé
  • un sac de billes
  • un sac de billes résumé par chapitre
  • resume un sac de billes
  • resume un sac de bille
  • un sac de bille résumé
  • un sac de billes joseph joffo
  • sac de billes résumé