Biographie de Joseph Joffo

Une enfance à courir

Joseph Joffo est un romancier français né en 1931 à Paris XVIIIe. Fils de Roman Joffo, coiffeur, et de Anna Markoff, violoniste faisant partie d’un groupe de musique tzigane avec ses parents, il passe son enfance dans le 17ème arrondissement, enfance qu’il écrit dans son roman « Agates et Calots », publié en 1995. Son père est un Juif russe originaire de la région de Moscou qu’il a fuit afin d’éviter d’être enrôlé dans l’armée du tsar. Il rencontre la mère de Joseph Joffo à l’âge de 18 ans à Paris, alors qu’il travaille comme apprenti-coiffeur chez un cousin de sa future épouse.

 

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate et que l’occupation allemande débute, Joseph Joffo et sa famille, juifs, sont alors persécutés. Avec son frère Maurice, il fuit vers la zone libre et racontera cette aventure ensuite dans son livre « Un sac de billes » paru en 1973. A la fin de la guerre, Joseph Joffo retrouve toute sa famille à Paris, sauf son père, déporté et tué. Son roman « Baby-foot », paru en 1977, raconte cette étape de sa vie, cette période d’après-guerre marquée par les Etats-Unis. En 1945, à 14 ans, Joseph Joffo obtient son certificat d’études à l’école communale et devient coiffeur, suivant ainsi l’exemple de son père et de ses frères.

 

La découverte d’un talent

En 1971, à l’âge de 26 ans et suite à un accident de ski, il se retrouve immobilisé et découvre alors ses talents d’écrivain. Il commence à coucher par écrit ses souvenirs d’enfance. « Un sac de billes » est couronné de succès par l’Académie française en 1974. Il publiera ensuite une série d’ouvrages autobiographiques, tels qu’ « Anna et son orchestre », paru en 1975, où il raconte la jeunesse de sa mère, ou encore « La jeune fille au pair », publié en 1984, roman narrant l’arrivée d’une jeune fille au pair de nationalité allemande dans une famille juive juste après la Seconde Guerre mondiale. Si ses ouvrages sont autobiographiques, tous sans exception ont été remaniés par des nègres littéraires.

Depuis 1973, Joseph Joffo publie des romans au rythme presque constant d’un par an. Son dernier roman, paru en 2009 et intitulé « Bashert » est son 19ème livre et est une nouvelle publiée avec un CD audio. Son tout premier roman « Sac de billes » s’est vendu à plus de 25 millions d’exemplaires et a été traduit dans plus de vingt langues. Son succès est et a été tel qu’il a fait l’objet d’une adaptation en bande dessinée en 2011 et 2012. Le livre a aussi été adapté au cinéma en 1975 dans un film dramatique réalisé par Jacques Doillon.

 

Des honneurs reçus

Joseph Joffo a reçu trois distinctions : en 1974, l’Académie française lui remet le prix Broquette-Gorin pour son roman « Un sac de billes ». En 1975, il reçoit le prix RTL Grand public pour son livre « Anna et son orchestre ». Enfin, en 1975, l’auteur est nommé citoyen d’honneur de la ville de Rumilly.

Aujourd’hui, Joseph Joffo habite toujours sur Paris et possède plusieurs salons de coiffure, perpétuant ainsi la tradition familiale.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • joseph joffo
  • joseph joffo biographie
  • biographie de joseph joffo
  • joffo
  • baby foot joseph joffo
  • la mere de joffo travaille t\elle a joffo coiffure
  • la vie de joseph joffo
  • joffo alex